Rechercher
  • jessicaset9

La métaphore Plouf Plouf

Dernière mise à jour : juin 30


Sujet : Sortir de ses idées négatives et changer positivement, sereinement

Contexte : les gens que j'accompagne, viennent motiver par un changement mais ils doutent souvent d'en être capable tellement ils se sentent enliser dans une impasse, une routine. Je me rappelle d'ailleurs d'un client me disant : « Je me sens échoué comme un bateau qui ne peut plus reprendre la mer. ». C'est d'ailleurs de cette phrase que l'idée de cette histoire métaphorique m'est venue.

But de la métaphore : Changer son regard sur soi et tenir une attitude positive

Métaphore

Il était une fois, un magnifique matelas gonflable prénommait Olly qui trônait toute la journée dans une grande et somptueuse piscine. Il était d'un rose éclatant qui attirait le regard de tous, sa couleur délicate était en cohérence avec la douceur de son assisse, si moelleuse et son côté confortable tant apprécié par tous. Il avait même une odeur agréable de rose d'été perlée de gouttes d'eau lors de la rosée du matin.

Ce matelas avait ses habitudes dans la piscine, dès le matin, il accueillait tous les membres qui se détendaient dans la piscine et se rafraichissaient. L'après-midi, il était le jeu principal des enfants qui grimpaient sur lui et plongeaient dans l'eau. Il rougissait de fierté à être le centre d'attraction de tous.

Malheureusement, d'été en été, Olly sentait qu'il s'usait de plus en plus, il était moins apprécié de tous. Il avait le sentiment d'être mis de côté d'année en année, de rustine en rustine. Il avait la sensation d'être de plus en plus inutile, d'être un étranger, une tâche dans la piscine. Tous les jours, son état de stress augmentait et le dévorait en pensant qu'il allait finir vieux et abîmé dans un coin ou même à la poubelle. Son désarroi grandissant était en lien avec sa difficulté de rester gonfler et de bien flotter sur l'eau. Effectivement, Holly se noyait de plus en plus et pensait que tôt ou tard il finirait ses jours au fond du bassin, sentiments qui l'angoissaient au plus au point.

Une nuit qu'il pleurait à chaude larme, une grenouille s'arrêta auprès de lui et lui demanda ce qui se passait. Olly répondit qu'il voyait sa fin venir et il allait disparaître au fond de la piscine. Ils discutèrent longtemps des changements d'aspects de Olly mais surtout de ses peurs et son appréhension régulière. Cette discussion fit beaucoup de bien à Olly qui se rappela d'une phrase précise de la Grenouille « Il faut profiter de l'instant présent et toujours voir le bon côté des choses. Même dégonfler, tu flottes alors c'est que tu as encore de l'énergie à revendre.».

Le matin suivant, il mit à exécution les paroles de la grenouille et s'installa au centre de la piscine pour entendre les baigneurs, il repositionna ses rustines et resta gonfler le plus longtemps possible ensuite il continua à flotter sur l'eau translucide de la piscine comme il le pouvait. Il commença à penser sa place comme le rappel d'un objet vintage et être fière de sa présence depuis toutes ses années. Il comprit qu'il était devenue dans le temps un objet symbole de souvenirs et ç'en était sa force.

A partir de ce moment là, il retrouva vigueur, engouement de la part des autres, vivacité et ténacité. Finalement, dans le temps, Olly devint le matelas d'été de la mère qui l'utilisait pour s'allonger sur l'herbe et il vécut heureux car il acceptait positivement ce changement...

N'hésitez pas à la lire au calme, détendu, par exemple avant de vous coucher et de vous construire une conclusion propre à vous afin de vous laissez rêver...


15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout