Rechercher
  • jessicaset9

La métaphore de Tchou-Tchou 



Sujet de la métaphore:


Facilité l'endormissement et avoir un sommeil régénérant


Le contexte de la métaphore :


Ma cliente avait des difficultés à s'endormir depuis des années et manquait d'énergie. Elle m'avait expliqué dormir de moins en moins et être irritable avec son entourage de plus en plus. Les troubles du sommeil ont de nombreuses causes mais chez ma cliente, elle disait « ruminer et ne jamais basculer dans le vrai sommeil », d'où l'idée de ce conte métaphorique.

Cette histoire est une base qui ne remplace pas une séance avec un thérapeute qui va la personnaliser au plus près du problème du client et l'allier à d'autres outils.


Le but de la métaphore: trouver son heure d'endormissement et utiliser des techniques de respiration

La métaphore :

Il était une fois, un train à vapeur nommé Tchou-Tchou, il était rapide, magnifique, confortable et le plus silencieux de sa génération. D'ailleurs, il était or et bleu, sentant bon la lavande.

Ce train avait pour habitude d'emprunter la voie express de la quiétude qui le menait en toute sécurité et en un éclair à la gare du rêve bleu.

Un soir, lors d'une forte pluie, un glissement de terrain vient barrer la voie express, la rendant impraticable. A ce moment-là, Tchou-Tchou se retrouva obliger d'utiliser la seconde voix qui est la voix de secours. Il se retrouve donc à monter sur la montagne afin de rejoindre la gare.

Cette voie est sinueuse, elle tourne toujours de plus en plus tellement qu'elle semble interminable. De tour en tour, il sent que cette spirale est sans fin. De plus, la fatigue s'installe, le stress l'opprime. Sa vapeur toussote de plus en plus et se faisant, le stress augmente progressivement ainsi que son sentiment d'impuissance de ne pas réussir à rejoindre la gare du rêve bleu qui pourtant l'attend impatiemment. Sentiment de désarroi qui l'avait déjà envahit et grignoté chaque fois qu'il avait eu des changements de trajets.

A l'époque, de jour en jour, ses lumières s'étaient floutées , il avait vu de moins en moins bien la voie et avait accédé difficilement à la gare si espéré et convoité. D'ailleurs, avant comme aujourd'hui, il avait eu le sentiment de ne rien maîtriser, de ne plus contrôler son moteur, sa progression comme s'il rouillait d'heure en heure et s'enlisait dans une stagnation sans nom.

C'est dans cet état d'âme que Tchou-Tchou croisa le chemin de Call, le Yeti, il n'en pouvait plus et décida de s'arrêter pour lui demander conseil. Cet être, roi de la montagne et veillant sur tous, devait avoir des solutions aux problèmes de Tchou-Tchou. Il lui raconta toutes ses mésaventures et ses ressenties depuis. Call posait sur son rocher l'écouta attentivement et lui dit : « Tchou-Tchou tu dois voir le problème comme une solution et ne pas douter de tes aptitudes qui sont juste en berne, patiente, trouve en toi ce qui se joue et tu sortiras de ton calvaire. N'oublie pas ton passé et puisse dans tes connaissances acquises pour advenir. ».

Tchou-Tchou entendit ses paroles et sentie au fond de lui quelque chose remuer, son moteur frémir comme à l'ancienne. Il avait toujours réussi à dépasser les difficultés et il comprit que ce n'était qu'une question de temps.

Ce n'était pas encore cela mais avec un peu plus d'énergie, il arriva tant bien que mal au col de la montagne. C'est alors qu'un technicien et son équipe arrivèrent à ses abords et s’approchèrent de Tchou-Tchou.

Le technicien lui conseilla de changer son charbon, de faire des réglages au niveau de son moteur de façon à avoir une meilleur vapeur et lui montra l'aiguillage propre à lui qui allait lui permettre une meilleure ascension afin de reprendre son équilibre jusqu'à son retour sur sa voie habituelle car le soucis n'est pas la voie c'est son adaptation au changement. D'ailleurs, il lui conseille de modifier son heure de départ ainsi il pourrait arriver à la gare du rêve bleu en toute sérénité.

Tchou-Tchou enregistra toutes ses informations dans sa boîte noire afin de les mettre en pratique de jour en jour et surtout d’ascension en ascension, de voyage en voyage. Dés maintenant, il décida de partir comme si chaque trajet était une expédition l'aidant à se révéler à lui-même ses potentialités.

Maintenant que Tchou-Tchou avait retrouver de l'entrain à mener ce périple, il regarda cette voie de secours comme une voie des miracles et il décida de se l'approprier et de l'investir pleinement.

Aujourd'hui, comme l’ascension de Tchou-Tchou le sommeil était périlleux, maintenant, avec tes connaissances qui vont se déployer de nuit en nuit, ton endormissement va revenir pour dès demain retrouver de jour en jour un sommeil régénérant à l'heure qui te convient...

Comme la précédente, je vous conseille de la lire au calme, de trouver votre propre conclusion et surtout, une bonne lecture soporifique ...

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout